Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des promeneurs ont retrouvé la masse rocheuse gisant au pied de la paroi sur laquelle il se dressait jusqu'alors, dans le sud-ouest de la Norvège (archives).

KEYSTONE/AP NTB scanpix/INGVE AALBU

(sda-ats)

Des centaines de Norvégiens ont mis la main à la poche pour réparer un étonnant rocher de forme phallique tranché net par des inconnus. Plus de 160'000 couronnes (environ 17'000 francs) ont pu être rassemblées.

Protubérance vouée à devenir une attraction touristique, "Trollpikken" - "le pénis du troll" selon la traduction la plus sage possible - a été sectionné. Des promeneurs ont retrouvé la masse rocheuse gisant au pied de la paroi sur laquelle il se dressait jusqu'alors, dans le sud-ouest de la Norvège.

Des traces de forage dans la roche montrent que la formation géologique a été victime d'un acte de vandalisme délibéré. La police a ouvert une enquête.

Pour recoller les morceaux, un entrepreneur local a lancé une collecte sur un site de financement participatif. Près d'un millier de généreux donateurs avaient répondu lundi matin à l'appel "Le pénis du troll doit être redressé".

ATS