Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Les Vaudois se sont déplacés davantage en 2009 qu'une année auparavant. Le transfert modal du transport individuel motorisé aux services publics a ralenti, mais l'objectif gouvernemental de 70% en 2012 "reste atteignable", a déclaré le chef du département des infrastructures.
La croissance de la mobilité a repris l'an dernier dans le canton de Vaud à un rythme plus rapide (3%) que la démographie (1,9%). Elle n'a pas été absorbée entièrement en 2009 par les transports publics comme cela avait été le cas en 2008, a expliqué le chef du département des infrastructures.
Malgré ce ralentissement dans le transfert modal, l'essentiel de la croissance de la mobilité appartient aux transports publics (6%) contre 2% pour les transports individuels motorisés. Ceux-ci représentaient toutefois 75% du trafic en 2005 et se rapprochaient de 72% en 2009.
Commentant une carte des différents axes du canton, le chef du département des infrastructures s'est félicité qu'"à chaque fois, les transports publics gagnent" du terrain. Pour améliorer encore cette tendance, des investissements massifs sont prévus. Il s'agit, entre autres, de nouveaux matériels roulants pour le rail, de la gare Prilly-Malley prévue en 2012 ou de l'accélération de certaines cadences.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS