Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lewis Hamilton (Mercedes) a survolé les débats dans les qualifications du GP de Hongrie de F1. Le Britannique a devancé de plus d'une demi-seconde son équipier Nico Rosberg.

Auteur du meilleur chrono dans les trois séances d'essais libres, le tenant du titre décroche ainsi sa 9e pole de la saison en 10 courses, la 5e d'affilée et la 47e au total dans sa carrière. Il sera donc en position idéale pour récidiver dimanche sur une piste où il a déjà triomphé quatre fois depuis 2007, lui qui compte 17 points d'avance sur Nico Rosberg au championnat du monde 2015.

Mercedes a signé son huitième doublé de la saison en qualifications. Derrière, la deuxième ligne sera occupée par Sebastian Vettel (Ferrari), qui a concédé un peu plus de sept dixièmes à Hamilton, et Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault). Les Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari/5e) et Valtteri Bottas (Williams-Mercedes/6e) s'élanceront en troisième ligne. Le Franco-Suisse Romain Grosjean (Lotus-Mercedes) a également pris part à Q3, se classant 10e.

Les pilotes de l'écurie Sauber-Ferrari ont en revanche été éliminés dès la première partie des qualifications, tout comme le champion du monde 2009 Jenson Button (McLaren-Honda/16e). Le Suédois Marcus Ericsson a signé le 17e temps, à moins de trois dixièmes d'une place en Q2, le Brésilien Felipe Nasr le 18e. Seules les deux monoplaces de Manor-Ferrari se sont montrées - il est vrai nettement - moins rapides.

ATS