Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La légende de la boxe Mohamed Ali est décédé vendredi à l'âge de 74 ans à Phoenix (Arizona), a annoncé sa famille. Il était hospitalisé depuis deux jours pour des problèmes respiratoires.

"Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l'âge de 74 ans", a annoncé son porte-parole Bob Gunnell. "Le triple champion du monde des lourds est mort dans la soirée", poursuit le communiqué.

Ses obsèques auront lieu dans sa ville natale de Louisville, dans le Kentucky, a précisé le porte-parole du boxeur le plus célèbre de la planète, sans préciser la date.

Mohamed Ali était hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire. Son porte-parole avait alors annoncé qu'il "se trouvait dans un bon état de santé" et que "son séjour devrait être de courte durée".

Parkinson

Mais une source proche de la famille avait indiqué vendredi dans la soirée que l'ancien boxeur "était dans un état très grave", confirmant les informations de plusieurs médias américains.

Ali souffrait depuis une trentaine d'années de la maladie de Parkinson et avait déjà été hospitalisé à deux reprises fin 2014 et début 2015 pour une pneumonie et une infection urinaire.

Né Cassius Clay, champion olympique à Rome en 1960, il avait débuté sa carrière professionnelle la même année, devenant champion du monde WBA en 1964 en battant Sonny Liston par K.O. au 7e round.

Maître mondial incontesté de la catégorie-reine des lourds, celui que l'on surnommait "The Greatest" (Le plus grand) avait choqué les Etats-Unis en 1967 en refusant de faire son service militaire et de partir faire la guerre du Vietnam, en raison de ses convictions religieuses.

ATS