Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le nombre d'enfants soldats a diminué dans le monde et seulement quatre Etats recrutent encore des enfants. Mais davantage d'enfants sont détenus, surtout en Afghanistan, en Irak et en Israël, a déclaré ce mardi la représentante de l'ONU Radhika Coomaraswamy.
Présentant son rapport annuel au Conseil des droits de l'homme, puis à la presse, la représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés a fait état de progrès. "Les Etats ne veulent plus être sur la liste noire des pays qui recrutent des enfants", a déclaré Radhika Coomaraswamy.
L'Ouganda et l'Afghanistan ont adopté des plans d'action. Mme Coomaraswamy a précisé que seuls quatre gouvernements recrutent encore des enfants: la Birmanie, la République démocratique du Congo (RDC), le Soudan et le Tchad.
Seize groupes armés non étatiques continuent par contre de recruter, principalement au Soudan, en RDC, en Colombie, en Birmanie et aux Philippines.
Des accords ont été signés au cours de l'année écoulée avec le Front de libération Moro aux Philippines, l'Armée de libération du peuple du Soudan (SPLA), le parti communiste maoïste au Népal et les Forces nationales de libération au Burundi.
"Le défi est de trouver les ressources pour réintégrer ces enfants, les occuper et éviter qu'ils ne soient enrôlés de nouveau", a déclaré la représentante de l'ONU. Au total, quelque 250'000 enfants soldats sont recensés dans le monde, contre 300'000 il y a quelques années.
Mais la bataille est loin d'être gagnée. "Le nombre d'enfants détenus dans le contexte de la guerre contre le terrorisme est en augmentation", a affirmé Radhika Coomaraswamy. "C'est un phénomème grandissant lié à la nature changeante des conflits", a-t-elle dit.
L'ONU a elle lancé une campagne mondiale pour la ratification universelle d'ici 2012 du protocole à la Convention des droits de l'enfant sur les enfants dans les conflits armés. Le protocole a été ratifié par 136 pays et 22 autres l'ont signé, mais pas ratifié.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS