Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les fabricants industriels suisses de biscuits ont écoulé 45'444 tonnes l'an passé, soit une baisse de 2,3% par rapport à 2013. Tandis que les ventes sur le marché helvétique ont quasiment stagné (-0,7%), les exportations ont subi un net recul de 5,9%, selon l'association suisse des industries de biscuits et de confiserie Biscosuisse.

Le chiffre d'affaires de l'industrie suisse de la biscuiterie s'est réduit de 1,1% pour atteindre 456,3 millions de francs en 2014.

La situation du marché extérieur continue de s'assombrir avec une diminution des volumes écoulés et des chiffres d'affaires pour la quatrième année consécutive, souligne Biscosuisse dans un communiqué publié jeudi.

Avec 13'733 tonnes de biscuits vendus à l'étranger, contre 14'595 en 2013, les recettes engendrées l'an dernier s'élèvent à 119,1 millions de francs, essuyant une baisse de 2,1% par rapport à l'année précédente.

Ce fort ralentissement s'explique notamment par la force du franc, en dépit du taux plancher, et d'une mauvaise compensation du prix des matières premières, poursuit le texte.

Les Suisses ont mangé un peu moins de biscuits

Parmi les 80 pays bénéficiant des produits suisses, l'Allemagne et la France sont les clients les plus friands, avec 35,1% et 19,4% de part du volume d'exportation. Le commerce vers l'Autriche ayant massivement baissé, le voisin de la Suisse cède la troisième place à l'Arabie saoudite.

Sur le marché helvétique, les recettes ont fléchi de 0,8% à 337,2 millions de francs pour un volume de 31'711 tonnes (-0,7%). Chaque Suisse a avalé en moyenne 6,58 kilos de biscuits l'année passée, quelque 75 grammes de moins qu'en 2013.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS