Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nestlé et General Mills vont diminuer la quantité de sucre et de sel dans les céréales pour enfants dans plus de 130 pays. La mesure va concerner 5,3 milliards de paquets par an, a indiqué leur coentreprise Cereal Partners Worldwide (CPW), basée à Lausanne.

Le groupe vise une réduction d'ici 2015 de 24% du sucre et de 12% du sodium contenus dans 20 de ses spécialités aux céréales destinées aux enfants et aux adolescents.

"De nombreuses mamans ne veulent plus que leurs enfants absorbent autant de sucre. Ce qui empêche certaines d'entre elles d'acheter des céréales", a expliqué le directeur général de CPW, Jeffrey Harmening. CPW regroupe 16 usines et emploie 4000 personnes. Parmi ses produits figurent "Cheerios" et "Chocapic".

D'autres groupes agroalimentaires ou de restauration ont pris des mesures de ce type. Kellogg, premier producteur mondial de céréales, a annoncé une réduction du sucre dans ses céréales. McDonald's inclut désormais des fruits dans ses menus "Happy Meals" destinés aux enfants.

Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (MS), 42 millions d'enfants de moins de cinq ans étaient en surpoids dans le monde en 2010. En Europe l'obésité est déjà à l'origine de 13% des décès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS