Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Asunción - Au moins une cinquantaine de personnes ont été arrêtées et des dizaines légèrement blessées mardi soir à Asunción. Les célébrations après la qualification du Paraguay pour les quarts de finale du Mondial 2010 de football y ont parfois dégénéré.
Dans le centre de la capitale, une vingtaine de personnes ont été arrêtées après des bagarres entre supporteurs éméchés, a précisé la police, qui a saisi des couteaux, de la marijuana et de l'alcool. Des heurts ont éclaté entre des supporteurs et la police, qui a dû tirer des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes.
Plus tôt dans l'après-midi, la population avait célébré dans la liesse la victoire aux tirs au but sur le Japon. Entre 30'000 et 40'000 personnes, criant à l'unisson "Paraguay, Paraguay!", avaient rempli en quelques minutes la place de la Démocratie à Asuncion.
"Ce que la sélection a réussi mérite une célébration digne, le peuple paraguayen le veut. Faisons la fête maintenant", avait exhorté le président Lugo, vêtu d'un maillot de l'albiroja, tandis que ses conseillers annonçaient un après-midi férié dans l'administration publique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS