Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johannesburg - Près d'un millier d'incidents ont eu lieu à l'intérieur et près des stades accueillant des matches de la Coupe du monde de football, a annoncé jeudi la police sud-africaine. Elle a évoqué principalement des vols et des agressions.
Dans un rayon de 1,5 km autour des stades, 704 incidents liés à la délinquance ont été rapportés à la police les jours de matches et 290 ont eu lieu à l'intérieur des dix stades où plus de trois millions de personnes ont assisté aux matches, selon un communiqué de la police.
La police a aussi comptabilisé 1712 incidents autour et 76 à l'intérieur des "fans parks", ces espaces où des écrans géants avaient été installés dans les villes hôtes et qui ont attiré au total 1,2 million de supporters les jours de match.
"Ces chiffres sont très encourageants", s'est félicitée la police qui a enquêté sur environ 1000 affaires, dont 357 sont toujours en cours. Elle a procédé à 447 arrestations au total, dont 181 étrangers.
Dans un pays qui connaît une criminalité record avec une moyenne de 50 meurtres par jour, la sécurité était un des points sensibles de ce premier Mondial sur le continent africain, qui s'est clos le 11 juillet sur la victoire finale de l'Espagne.
Quelque 44'000 policiers supplémentaires avaient été recrutés pour assurer la sécurité et près de 200 fonctionnaires de police en provenance de 27 pays avaient été déployés dans la capitale administrative pour coopérer avec la police sud-africaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS