Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une première Coupe du monde sans l'Italie depuis 1958? Un scénario tout à fait possible après la défaite 1-0 de la Nazionale en Suède en barrage aller de la Coupe du monde 2018.

Une chose est certaine: mieux vaut affronter l'Irlande du Nord que la Suède. Et si Vladimir Petkovic a regardé la rencontre vendredi depuis l'hôtel de l'équipe de Suisse, il a pu mesurer pleinement la chance qui a été celle de sa sélection lors du tirage au sort de ces play-off.

Les Suédois, sous les yeux d'un Zlatan Ibrahimovic présent dans les tribunes (tout comme José Mourinho), se sont montrés aussi solides qu'attendu. Ils auraient toutefois pu vivre une tout autre soirée si Belotti avait cadré sa tête à la réception d'un centre de Darmian dans les premiers instants de la partie. Une occasion en or que la Squadra pourrait bien regretter amèrement.

Sérieuse et très combative - pour ne pas dire agressive -, la Suède a au contraire saisi sa chance, sur un tir de Johansson dévié par De Rossi à la 61e. Un peu moins de dix minutes plus tard, Darmian a lancé un missile sur le poteau du portier Olsen.

Les Italiens, qui ont quand même été supérieurs sur l'ensemble du match, se retrouvent dos au mur avant le retour lundi à Milan, qu'il devront disputer sans Verratti (averti et suspendu). Il n'y a eu que deux éditions de la Coupe du monde sur un total de vingt sans les Azzurri: la première en 1930 en Uruguay, pour laquelle l'Italie n'était pas inscrite, et celle de 1958. En... Suède.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS