Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Kosovo est désormais un acteur officiel sur la scène du football international.

La sélection d'Albert Bunjaki, 3123 jours après que le pays a proclamé son indépendance, a disputé sa première rencontre en compétition, un nul 1-1 en Finlande en éliminatoires du Mondial 2018.

Après un départ en fanfare au coeur de l'euphorie de ceux qui découvrent la lumière (tir sur la transversale de Paqarada à la 9e), le Kosovo a été douché par Arajuuri à la 18e, mais pas refroidi, puisque le très bon Valon Berisha (Salzbourg) a obtenu un penalty et égalisé à la 61e.

La meilleure formation, sur le terrain, a clairement été celle du bizuth, lequel a promis aux autres équipes de ce groupe I (Croatie, Turquie, Islande, et Ukraine) des moments compliqués.

Mais ce Kosovo aura tout son temps pour, à l'avenir, se laisser aller à l'amertume après une frustration sportive. Mardi, à Turku, l'essentiel était tout sauf là. Huit ans et demi après ce 17 février 2008 qui a marqué le début de leur nouvelle histoire, les Kosovars, ces passionnés du ballon à qui le football suisse doit tant et qui étaient si nombreux dans les tribunes, ont enfin pu chanter leur hymne et voir leurs protégés à l'oeuvre dans une partie qui compte.

A croire pourtant que le pays est frappé d'une condamnation ad aeternam à la lutte pour son existence. Le sélectionneur Albert Bunjaki n'a appris que pendant la journée, en plusieurs vagues, quelle équipe il allait pouvoir aligner pour cette première.

La FIFA, de manière totalement incompréhensible, a en effet fait languir son nouveau membre jusque dans l'après-midi pour finalement autoriser seize joueurs (parmi lesquels le Schwytzois du FC Lucerne Hekuran Kryeziu et l'ancien international suisse Albert Bunjaku) dont la qualification était incertaine à porter le maillot bleu et or.

Le Kosovo jouera son prochain match contre la Croatie le 6 octobre "à domicile", dans le stade de Shköder en Albanie. Faute d'avoir encore des installations dignes de ce nom à Pristina.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS