Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a concédé mercredi contre le Danemark la défaite de trop (7-6 e.s.).

Même s'ils se sont imposés par la suite contre la Russie (6-3), Sven Michel et le CC Adelboden n'ont pratiquement plus aucune chance de participer aux play-off du championnat du monde à Bâle.

Avec cinq revers en neuf matches, il n'y a guère plus qu'un miracle qui puisse sauver la Suisse. Il faudrait tout d'abord qu'elle batte jeudi la Norvège et le Canada - les deux derniers champions du monde - et que plusieurs équipes mieux classées qu'elle perdent des rencontres qu'elles ont cependant toutes les chances de gagner... La messe est pratiquement dite, même si les mathématiques - et la foi - affirment le contraire.

Le sort de Sven Michel et Cie s'est joué dans le neuvième end contre le Danemark, lequel a réalisé un coup de deux pour mener 6-4. Si le CC Adelboden a réussi à égaliser dans la foulée, cela lui a coûté l'avantage de la dernière pierre dans la manche supplémentaire.

Les deux derniers matches, à défaut d'ouvrir aux Suisses les portes des play-off, sont d'importance puisque le classement final de ce championnat du monde comptera pour les qualifications olympiques en vue de PyeongChang 2018.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS