Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a concédé mercredi contre le Danemark la défaite de trop (7-6 e.s.).

Même s'ils se sont imposés par la suite contre la Russie (6-3), Sven Michel et le CC Adelboden n'ont pratiquement plus aucune chance de participer aux play-off du championnat du monde à Bâle.

Avec cinq revers en neuf matches, il n'y a guère plus qu'un miracle qui puisse sauver la Suisse. Il faudrait tout d'abord qu'elle batte jeudi la Norvège et le Canada - les deux derniers champions du monde - et que plusieurs équipes mieux classées qu'elle perdent des rencontres qu'elles ont cependant toutes les chances de gagner... La messe est pratiquement dite, même si les mathématiques - et la foi - affirment le contraire.

Le sort de Sven Michel et Cie s'est joué dans le neuvième end contre le Danemark, lequel a réalisé un coup de deux pour mener 6-4. Si le CC Adelboden a réussi à égaliser dans la foulée, cela lui a coûté l'avantage de la dernière pierre dans la manche supplémentaire.

Les deux derniers matches, à défaut d'ouvrir aux Suisses les portes des play-off, sont d'importance puisque le classement final de ce championnat du monde comptera pour les qualifications olympiques en vue de PyeongChang 2018.

ATS