Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Course d'orientation - Simone Niggli-Luder a réagi en championne aux Mondiaux de Lausanne. Deux jours après une grosse déconvenue sur distance moyenne, la Bernoise a triomphé sur la longue distance.
Coupable d'avoir mal lu sa carte mardi (5e place), Simone Niggli-Luder a survolé jeudi l'épreuve reine des joutes. Au Chalet-à-Gobet, sur les hauteurs de Lausanne, elle a surclassé la concurrence, larguant sa dauphine finlandaise Minna Kauppi à plus d'une minute et demie. Le podium a été complété par la tenante du titre suédoise Annika Billstam.
Grâce à cette victoire, Simone Niggli-Luder a fait passer son bilan à 19 sacres mondiaux, dont 7 sur la longue distance. La triple sportive suisse de l'année (2003, 2005, 2007) aura l'occasion d'atteindre le cap des 20 titres, si elle rafle une nouvelle médaille d'or samedi à l'occasion du relais.
Agée de 34 ans et mère de trois enfants, la Bernoise n'a connu qu'une petite frayeur jeudi. Elle a dû chercher longtemps le poste no 8, ce qui lui a coûté environ 70 secondes. Distancée par Annika Billstam après cette brève alerte, elle n'a pas tardé à réagir et à distancer toutes ses adversaires.
Dans la course messieurs, Matthias Merz a décroché sa deuxième médaille d'argent des Mondiaux. Comme samedi lors du sprint, l'Argovien a terminé dauphin sur la longue distance. Il n'a toutefois rien pu faire face au Norvégien Olav Lundanes, net vainqueur avec près de trois minutes d'avance. Le Letton Edgars Bertuks a pris la médaille de bronze, lui qui avait remporté la distance moyenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS