Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Beat Feuz a laissé une belle impression lors du dernier entraînement en vue de la descente des Mondiaux de Beaver Creek, programmée samedi soir.

Donnant le sentiment de ne pas forcer, et relâchant son effort bien avant la ligne, le Bernois a signé le 8e temps, à 0''62 du Français Brice Roger, le plus rapide du jour.

Beat Feuz a ainsi confirmé qu'il faudrait le surveiller de près pour la course de dimanche, sur une piste où il s'était classé au 2e rang en décembre dernier dans le cadre de la Coupe du monde. Patrick Küng a aussi montré de bonnes choses (12e), à l'inverse de Carlo Janka, relégué dans les profondeurs du classement.

Auteur d'une grosse faute en fin de parcours, Didier Défago a perdu deux secondes sur Brice Roger, se faisant ainsi devancer de 0''19 par Silvan Zurbriggen, avec qui il était en concurrence pour décrocher le quatrième ticket suisse pour la descente.

Les entraîneurs helvétiques avaient toutefois prévenu qu'ils n'allaient pas seulement se baser sur cet entraînement pour faire leur choix. La logique voudrait donc que Défago soit retenu, lui qui s'est globalement montré meilleur que son coéquipier durant la saison, mais aussi depuis le début de la semaine à Beaver Creek.

Le skieur de Morgins avait ainsi prouvé jeudi en super-G - 7e rang à 15 centièmes du podium - qu'il était capable d'aller chatouiller le podium durant ces Mondiaux. A l'inverse, Zurbriggen a tout sauf été convaincant lors des deux entraînements qu'il a disputés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS