Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lara Gut ne veut rien laisser au hasard aux Mondiaux de Beaver Creek (EU). La Tessinoise a décidé de se disperser le moins possible, en réduisant notamment ses interventions devant les médias.

"Je n'ai absolument rien contre les médias. Mais j'ai connu plusieurs Mondiaux durant lesquels, à force de répondre à toutes les sollicitations, je n'avais plus d'énergie pour les courses. Je ne veux pas que cela m'arrive à Beaver Creek, d'autant plus sur cette piste que j'adore", a-t-elle expliqué lors de sa seule conférence de presse de la quinzaine (elle continuera néanmoins de répondre aux médias dans l'aire d'arrivée après les courses).

Bien consciente qu'elle joue gros à Beaver Creek, où elle figure parmi les grandes favorites - à commencer mardi par le super-G inaugural -, Lara Gut veut se ménager au maximum. "Après les courses et les entraînements, j'ai envie de me retrouver au calme dans mon appartement, avec comme seul devoir de me reposer", a-t-elle relevé. "Je pense que c'est l'une des clefs pour briller aux Mondiaux. Il faut être à 100% pour les courses, mais aussi s'accorder des moments de répit complet. Et pas seulement pour dormir dix minutes, mais plutôt trois ou quatre heures", a-t-elle ajouté.

"Je commence à avoir assez d'expérience pour appréhender les rendez-vous importants d'une saison. Et je sais désormais que je ne veux plus me laisser rattraper par tout ce qui est extérieur aux courses. Il est donc temps de prendre les choses en main et de commencer à mieux gérer mon emploi du temps", a-t-elle conclu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS