Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mikaela Shiffrin ne flanche décidément jamais. Très attendue pour "ses" championnats du monde à Beaver Creek, l'Américaine a rempli sa mission en s'adjugeant le slalom.

A un mois de son 20e anniversaire, le prodige du Colorado s'est offert sa troisième médaille d'or consécutive après celles décrochées aux Mondiaux 2013 à Schladming et aux JO 2014 à Sotchi. Trois titres auxquels il faut ajouter deux globes en Coupe du monde, toujours en slalom. Bref, son bilan est parfait depuis ses débuts sur le circuit. Et sa capacité à tenir le choc lors des courses importantes est stupéfiante.

Mikaela Shiffrin faisait pourtant face à un défi d'un nouveau type à Beaver Creek. Originaire de la station voisine de Vail, elle avait été cataloguée superstar des Mondiaux avant même qu'ils ne commencent, au même titre qu'une Lindsey Vonn et Ted Ligety. Jamais encore au cours de sa jeune carrière, elle n'avait été aussi attendue.

Sous pression, et d'autant plus après son demi-échec en géant (8e place), Mikaela Shiffrin allait-elle être rattrapée par l'enjeu ? Allait-elle connaître la première défaillance de sa carrière ? Pas le moins du monde, même si l'Américaine a dû tout de même se faire violence pour battre la Suédoise Frida Hansdotter.

Leader après la manche intiale, mais devancée dès les premiers temps intermédiaires du second parcours, Mikaela Shiffrin est allée chercher sa médaille d'or dans le dernier mur, s'imposant finalement avec 34 centièmes d'avance sur sa rivale scandinave. Le podium a été complété par la Tchèque Sarka Strachova.

Pour Wendy Holdener, ce slalom n'a pas pris la tournure espérée, elle qui visait une médaille. Condamnée à jouer son va-tout après une première manche mitigée (8e temps), la Schwytzoise a été éliminée sur le second tracé. Prenant également tous les risques, Michelle Gisin a subi le même sort.

Du coup, l'honneur helvétique a été sauvé par Charlotte Chable. Pour sa première course dans un championnat du monde, la Vaudoise de 20 ans a crânement joué sa chance, prenant une encourageante 15e place grâce à une belle remontée sur le second tracé, dont elle a signé le 7e chrono.

Très souvent blessée au début de sa carrière, la skieuse de Villars a prouvé qu'elle avait les armes pour s'installer un jour parmi l'élite du slalom. Mais avant cela, elle tentera l'aller décrocher l'or aux Mondiaux juniors, début mars en Norvège.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS