Toute l'actu en bref

Le skiathlon reste en main russe! Deux ans après le titre mondial de Maxim Vylegzhanin - aujourd'hui suspendu - à Falun, Sergey Ustiugov a décroché l'or planétaire, son premier, à Lahti.

Le skiathlon reste en main russe! Deux ans après le titre mondial de Maxim Vylegzhanin - aujourd'hui suspendu - devant Dario Cologna à Falun, Sergey Ustiugov a décroché l'or planétaire, son premier, à Lahti.

Le fondeur de Novossibirk a fait parler sa puissance et sa maîtrise lors de ce skiathlon qui alterne style classique et skating sur 30 km. Mais la course a tourné au vinaigre pour Martin Johnsrud Sundby. Le co-favori norvégien a chuté à environ 1 km de la ligne alors qu'il était au coude à coude pour la victoire avec Ustiugov. Les deux hommes ont sprinté pour faire la différence dans la dernière montée, mais ce fut trop pour Sundby, qui a "pioché" avec son bâton gauche. Celui-ci s'est coincé entre les jambes du Norvégien, qui est tombé en cassant le bâton.

Sundby avait cherché à tout prix à distancer le Russe, plus rapide au sprint, avant l'arrivée dans le stade. Il a payé sa débauche d'énergie.

Médaillé d'argent deux jours plus tôt sur le sprint, Ustiugov est apparu supérieur sur une distance qu'il connaît sur le bout des doigts. Il y fut médaillé d'or aux Mondiaux juniors puis en espoirs (M23). Après avoir tout raflé dans ces classes d'âge, le Russe autrefois entraîné par le Zurichois Reto Burgermeister moissonne désormais en élite. Début janvier, il a remporté le Tour de Ski, devant Sundby, déjà. Désormais, il compte un premier titre mondial - d'autres devraient suivre - et prouve "définitivement" sa capacité à passer l'épaule sur tous les formats de course.

Sundby, lui, attend toujours un premier titre majeur en individuel. Il a tout gagné en Coupe du monde mais n'est pas tout à fait à la hauteur lors des rendez-vous majeurs. Un autre Norvégien, Finn Haagen Krogh, a pris la médaille de bronze.

Côté suisse, Jonas Baumann a réussi une belle course. Son 13e rang montre qu'il sera précieux dans le relais la semaine prochaine. Baumann n'est qu'à 12 secondes du podium. Il y a deux ans à Falun, il s'était classé 18e du 50 km. C'est donc son meilleur résultat à des Mondiaux.

Impossible de s'empêcher de penser à ce que Dario Cologna - forfait pour cause de problèmes au mollet gauche - aurait pu faire dans ce skiathlon. Le Grison est champion olympique et champion du monde 2013 de la discipline, ainsi que médaillé d'argent 2015. Il y a deux ans, il avait été barré par Vylegzhanin. Malgré une flopée d'athlètes suspendus dont ce dernier, les Russes sont étonnamment toujours bien là!

ATS

 Toute l'actu en bref