Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le "superclasico" entre l'Argentine et le Brésil s'est soldé vendredi par un nul (1-1) qui ne fait pas les affaires de l'Albiceleste.

Les vice-champions du monde stagnent toujours dans ces éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.

Reporté de vingt-quatre heures en raison du déluge qui s'est abattu jeudi sur le stade Monumental, le choc entre l'Argentine et le Brésil n'a pas vraiment tenu ses promesses. Ezequiel Lavezzi a concrétisé la nette domination de l'Argentine à la 34e minute, puis Éver Banega a raté le coche lorsque sa reprise a heurté le montant gauche du but brésilien (47e). A la 58e minute, le milieu du FC Santos Lucas Lima a ramené les deux équipes à égalité.

Les deux poids-lourds du football sud-américain ont du mal à lancer leur campagne de qualification pour le Mondial russe et traversent une passe difficile qui met leurs sélectionneurs respectifs sous pression.

Sans Lionel Messi, Carlos Tevez ni Sergio Aguero, blessé, l'Argentine de Gerardo Martino manque de réalisme offensif et totalise deux points en trois matches, synonyme de neuvième et avant-dernière place.

Le Brésil de Dunga a certes retrouvé sa star Neymar, de retour de suspension, mais la Seleçao est quatrième avec quatre points, à cinq longueurs de l'Equateur qui a réalisé un sans-faute en trois matches.

Classement: 1. Equateur 3/9. 2. Chili 3/7. 3. Uruguay 3/6. 4. Brésil 3/4. 5. Paraguay 3/4. 6. Colombie 3/4. 7. Bolivie 3/3. 7. Pérou 3/3. 9. Argentine 3/2. 10. Venezuela 3/0.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS