Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Le groupe agro-chimique Monsanto a dû verser une amende de 2,5 millions de dollars pour vente non autorisée de graines de coton génétiquement modifié. Selon l'agence américaine de protection de l'environnement, il s'agit de la plus importante sanction jamais infligée aux termes d'une loi sur les pesticides.
La sanction concerne deux variétés de graines de coton, Monsanto Bollgard et Bollgard II, contenant des "protecteurs incorporés aux plantes". Leur culture était interdite dans dix comtés du Texas afin d'éviter que se développe une résistance à certains pesticides.
Or entre 2002 et 2007, Monsanto a vendu ces variétés sans signaler cette restriction, et elles ont été plantées dans les comtés où elles étaient interdites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS