Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Le quatrième Espagnol que Stanislas Wawrinka a eu à affronter cette semaine au Masters 1000 de Monte Carlo fut celui de trop.
En quarts de finale, le Vaudois s'est logiquement incliné en deux sets devant Rafael Nadal, qui a glané son 40e succès consécutif sur le Rocher, où il est invaincu depuis 2005.
Battu 7-5 6-4, Wawrinka (ATP 26) a confirmé sa bonne forme, même s'il n'a jamais réellement inquiété le numéro 2 mondial. Il a laissé filer le premier set en commettant plusieurs fautes de suite et en étant malchanceux avec le filet alors qu'il menait 40-15 sur son service au 12e jeu. Au lieu d'un tie-break, Nadal empochait la manche 7-5, avant de "dérouler" dans le deuxième set.
"J'avais beaucoup de respect en entrant sur le court car Wawrinka avait gagné 6-3 6-3 la veille contre Nicolas Almagro, qui est un bon joueur de terre battue", a déclaré l'Espagnol. "Il (Wawrinka) est un grand joueur avec un bon service, j'ai bien joué même si j'aurais pu conclure le premier set plus rapidement."
De fait, dans la première manche, le match fut équilibré en raison notamment des approximations de Nadal. Le Majorquin a resserré le jeu par la suite, et Wawrinka a dû beaucoup s'employer. Le Vaudois a d'une façon générale commis trop d'erreurs directes (41 au total). Il s'inclinait sur un ace au bout de 1h46' de jeu, concédant sa huitième défaite en autant de matches devant le gaucher de Manacor, sans avoir encore enlevé un set.

ATS