Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo trois ans après sa dernière apparition. Il a battu Andy Murray en trois sets 2-6 6-4 6-2 dans un superbe match.

Nadal, tête de série numéro 5, s'est imposé huit fois de suite sous le Rocher, de 2005 à 2012. Il avait perdu en finale en 2013 contre Novak Djokovic.

Ce sera sa première finale de Masters 1000 depuis le tournoi de Madrid 2015. Il s'était alors incliné devant Andy Murray, pour la première et seule fois de sa carrière sur terre battue contre l'Écossais. Nadal avait gagné son dernier titre dans la catégorie la plus prestigieuse de l'ATP après les Grands Chelems à Madrid également, l'année précédente.

La demi-finale, de haute intensité, a confirmé le regain de forme du Majorquin. Il a d'abord commencé à commettre beaucoup d'erreurs alors que Murray, 2e mondial, était bien installé en fond de court. Mais à partir de la deuxième manche, le public du court Rainier III, qui l'a beaucoup soutenu, a retrouvé l'ex-roi de la terre battue proche de son meilleur niveau. Grâce à des coups plus profonds, il a repoussé Murray loin de sa ligne. Il a aussi réussi quelques coups spectaculaires, amorties ou passings, comme au temps de sa domination.

"Ça a été très compliqué. J'ai beaucoup lutté. C'est un des courts les plus importants de ma carrière", a dit Nadal, qui disputera à 29 ans sa 100e finale sur le circuit (67 gagnées).

La finale devrait être l'occasion d'un véritable duel de cogneurs puisque l'adversaire de Nadal sera Gaël Monfils (no 13), convaincant vainqueur 6-1 6-3 devant Jo-Wilfried Tsonga (no 8), le tombeur de Roger Federer vendredi.

Les pronostics parlent largement en fvaeur de l'Ibère, qui a battu le Français onze fois en treize affrontements. Il convient de préciser que les deux victoires de Monfils ont toutes été acquises sur dur...

ATS