Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swatch Group veut se reposer sur son propre savoir-faire pour développer sa montre connectée. Son directeur général Nick Hayek ne veut pas dépendre des géants informatiques de la Silicon Valley et rejette une collaboration avec Google ou Apple.

"Nous ne voulons pas nous mettre dans une position de dépendance par rapport à un géant, qui nous imposerait son système d'exploitation et dont nous dépendrions au niveau de ses développements", a déclaré Nick Hayek dans une interview publiée vendredi dans la "Neue Zürcher Zeitung". Le patron de Swatch Group dit avoir tiré les leçons de la collaboration avec Microsoft.

"Pourquoi devrions-nous utiliser un système d'exploitation déjà connu?", s'interroge également M. Hayek. Il existe d'autres fournisseurs susceptibles de développer un tel système, avec lesquels Swatch réfléchit aux fonctions supplémentaires que pourraient proposer une montre connectée.

Une montre avant tout

Selon le directeur du géant horloger biennois, le consommateur devrait en premier lieu recevoir une montre et non pas "un téléphone portable sur le poignet, qui doit être rechargé chaque jour". Les montres connectées de Swatch Group, qui seront bientôt mises sur le marché, seront toutefois compatibles avec les iPhones et les smartphones fonctionnant sous Android.

La montre pourra notamment transmettre des données au téléphone en utilisant la technologie Bluetooth Smart ou Near Field Communication. L'utilisateur doit autoriser ces transferts et gardera donc le contrôle sur ses données, précise Nick Hayek.

Le patron du numéro un mondial de l'horlogerie estime par ailleurs que le battage médiatique autour des montres connectées est déjà passé, les gens ayant réalisé qu'Apple n'est "pas plus malin que les autres". L'Apple Watch ne contient aucune application majeure et la batterie a déçu, souligne-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS