Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le 46e Montreux Jazz Festival (MJF) a connu un premier week-end prometteur, selon les organisateurs. Par un temps caniculaire, les concerts de tous styles ont attiré la foule, samedi tout particulièrement.

"Tout s'est très bien passé", a déclaré dimanche à l'ats Mathieu Jaton, secrétaire général du MJF. Côté fréquentation, la tendance est bonne, fidèle à celles des années précédentes, a-t-il constaté.

Des Suisses pour démarrer

Vendredi, une fois n'est pas coutume, deux Suisses ont ouvert les feux. Au Miles David Hall, le coup d'envoi a été donné par le bluesman alémanique Philipp Fankhauser.

A l'Auditorium Stravinski, la révélation de la pop suisse, Bastian Baker a emballé le public, des ados aux quinquagénaires, lors d'un concert "sold out". L'ex-hockeyeur vaudois de 21 ans précédait Amy MacDonald, la jeune Ecossaise dont la voix et le punch ont visiblement conquis l'auditoire.

Entouré d'une ribambelle de guitares et de ses musiciens Joe Bonamassa a également fait salle comble au Miles Davis Hall. L'artiste de blues donnait en première mondiale un concert acoustique. La soirée a continué dans la veine blues avec le Taj Mahal Trio.

Voyage dans la "world"

La programmation de samedi a été particulièrement fréquentée, notamment le concert de Chris Cornell, s'est félicité Mathieu Jaton. Les festivaliers ont également été embarqués dans plusieurs voyages au coeur de la "world music", notamment en Guadeloupe avec Kassav', au Mali et à Cuba avec le groupe Afrocubism, sans oublier le Brésil de Jorge Ben Jor.

Le week-end devait se terminer dimanche soir avec une belle brochette de musiciens: seront présents le flûtiste de Jethro Tull Ian Anderson, mais aussi le chanteur Bobby Mac Ferrin accompagné du pianiste Chick Corea.

Sans oublier le Global Gumbo Project de Quincy Jones qui propose de très jeunes talents: Andreas Varady, un virtuose de la guitare jazz de 14 ans, Nikki Yanofsky chanteuse montréalaise de 15 ans, ainsi le jeune pianiste virtuose Alfredo Rodriguez.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS