Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lewis Hamilton (Mercedes) est bien le roi des qualifications cette saison en formule 1. Le pilote anglais a signé au GP d'Italie à Monza sa 11e pole position en 12 courses cette saison.

Hamilton a dominé toutes les sessions ce week-end sur le circuit italien. C'est donc en toute logique qu'il a décroché la meilleure place sur la grille de départ, avec un tour en 1'23''397. Cela lui a permis d'obtenir la 49e pole de sa carrière.

Pour une fois, il n'aura pas son coéquipier Nico Rosberg à ses côtés en première ligne. Handicapé par un petit problème moteur, l'Allemand a dû se contenter du 4e rang en 1'23''703. Devant leur public, les Ferrari ont fait plaisir aux tifosi. Kimi Raikkonen a obtenu le 2e chrono en 1'23''631, juste devant Sebastian Vettel (1'23''685).

Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) a réussi à se hisser en Q3, où il a fait le 10e temps. Son coéquipier Felipe Nasr a quant à lui signé le 12e chrono. Le Suédois a cependant écopé de trois rangs de pénalité pour avoir gêné Nico Hülkenberg (Force India-Mercedes). Après diverses autres pénalités, Nasr partira en 11e position et Ericsson en 12e.

ATS