Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'agence d'évaluation financière américaine Moody's a annoncé vendredi soir avoir abaissé la note de solvabilité de la Grèce de "Ca" à "C" pour tenir compte du lancement de la restructuration de la dette publique d'Athènes. Moody's attribue un "C" aux emprunteurs qu'elle juge à l'orée du défaut de paiement.

Cette opération "implique des pertes prévisibles de plus de 70% pour les investisseurs" qui y participeront, écrit Moody's dans un communiqué.

Moody's attribue un "C" aux emprunteurs qu'elle juge à l'orée du défaut de paiement, tandis que la note "Ca" qu'elle attribuait jusque-là à la dette publique grecque, correspond aux émetteurs spéculatifs pour lesquels une défaillance semble probable.

L'agence explique qu'à ses yeux, l'opération d'échange de dette proposée par le gouvernement grec à ses créanciers du secteur privé, dont la réussite est impérative pour permettre "la mise à disposition [d'Athènes] d'une assistance financière supplémentaire de la zone euro" reviendra, si elle est menée à bien, à un "défaut de paiement" sur "des obligations publiques grecques".

Sa concurrente Standard and Poor's avait abaissé lundi la note de solvabilité de la Grèce à "SD", niveau correspondant à un "défaut de paiement sélectif", pour tenir compte de l'opération de rééchelonnement de la dette grecque lancée trois jours plus tôt.

ATS