Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'élection du président Emmanuel Macron (d.) et du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe (g.) donne un peu d'espoir à l'agence de notation Moody's (archives).

KEYSTONE/EPA POOL/JULIEN DE ROSA / POOL

(sda-ats)

Moody's salue la volonté du nouveau gouvernement français de lancer des réformes économiques en profondeur. L'agence de notation financière entrevoit une possibilité de relever la note de sa dette à long terme en cas de succès.

Assurer plus de croissance, combattre la rigidité du marché du travail, réduire le déficit public: "Avec l'élection du président Emmanuel Macron et un nouveau gouvernement, la France a maintenant une nouvelle opportunité de relever quelques-uns de ces défis de manière plus complète", estime l'agence dans une analyse publiée au cours du week-end.

"La perspective stable souligne la volonté des autorités et de l'électorat d'agir en ce sens", selon Moody's. L'agence avait abaissé la note de la dette de la France à Aa2 en septembre 2015. "Mais la question est de savoir maintenant dans quelle mesure cette volonté va se traduire par la mise en oeuvre ces prochaines années d'un programme complet de réformes économiques", ajoute Moody's.

Relèvement à long terme

Un relèvement de la note à long terme de la France serait envisageable si la croissance économique et la réduction du ratio de la dette sur le produit intérieur "dépassent nos attentes". En revanche, Moody's pourrait dégrader la notation de l'Hexagone si les réformes structurelles n'étaient pas concrétisées et si les efforts de consolidation budgétaire s'avéraient trop faibles.

La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron, selon des estimations de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiées mercredi. Le déficit, lui, devrait décroître jusqu'à 1,4% du PIB en 2022.

ATS