Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La banque d'affaires américaine Morgan Stanley a renoué avec les chiffres verts au deuxième trimestre, avec un bénéfice net de 564 millions de dollars (552 millions de francs), contre une perte de 558 millions un an plus tôt. Ce résultat a toutefois largement déçu les attentes.

Le bénéfice par action est ressorti à 28 cents là où les analystes tablaient sur 43 cents par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 24% sur un an à 7 milliards de dollars, également au-dessous des prévisions de Wall Street (7,7 milliards).

"Bien que les incertitudes économiques restent un frein (...) nos activités ont fait preuve de résilience dans des domaines clé ce trimestre, et nous avons fait des progrès vers certains objectifs stratégiques", a commenté le PDG James Gorman. Il a qualifié les volumes d'activité de banque d'investissement d'"atone".

Le chiffre d'affaires de la division de courtage d'actions a chuté de 37% sur un an entre avril et juin, celui de la gestion d'actifs de 28% et celui de la gestion de fortune de 4%. Le ratio de capitaux durs de la banque s'élevait à 13,5% à la fin du trimestre sous revue, selon les critères de Bâle 1.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS