Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Yasser Arafat a été à nouveau enterré et sa tombe refermée mardi à Ramallah. Son corps avait été exhumé pour effectuer des prélèvements afin de déterminer si l'ex-président de l'Autorité palestinienne a été empoisonné en 2004. Les premiers résultats ne seront pas connus avant le printemps prochain.

Des échantillons ont été remis aux experts internationaux qui doivent les analyser dans leurs pays respectifs. Parmi eux figurent des Suisses et des Russes. Ils ont été mandatés par l'Autorité palestinienne.

"L'opération est terminée, la tombe a été refermée, et les prélèvements ont été remis aux experts français, suisses et russes", ont indiqué des responsables de la commission d'enquête sur la mort du chef historique palestinien.

Le prélèvement des échantillons devait se faire "suivant un protocole très strict", selon Darcy Christen, le porte-parole du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV)."Pour faire ces analyses, vérifier, revérifier, procéder aux contre-examens, il faudra plusieurs mois. Je ne crois pas que nous aurons quoi que ce soit de tangible avant mars ou avril de l'an prochain", a-t-il ajouté.

Polonium

Les experts internationaux doivent tenter de déterminer si le dirigeant palestinien a été empoisonné au polonium, hypothèse relancée par la diffusion en juillet d'un documentaire de la chaîne qatarie Al-Jazira révélant des traces de cette substance radioactive sur des effets personnels d'Arafat.

Yasser Arafat est mort à 75 ans le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire de la région parisienne, où il avait été transféré avec l'accord d'Israël qui le confinait depuis plus de deux ans à la Mouqataa.

Aucune information médicale claire sur les causes de sa mort n'a jamais été publiée, et nombre de Palestiniens accusent Israël de l'avoir empoisonné, ce que l'Etat hébreu a toujours nié.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS