Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des hélicoptères survolent la zone où l'enfant a été entraîné par un alligator.

KEYSTONE/AP Orlando Sentinel/RED HUBER

(sda-ats)

Le corps sans vie d'un petit garçon happé par un alligator devant sa famille dans le domaine de Disney World, en Floride, aux Etats-Unis, a été retrouvé mercredi après de longues heures de battues. Il se trouvait encore dans les lacs et canaux du parc d'attractions.

La dépouille de l'enfant de deux ans a été retrouvée "intacte" dans les eaux, a déclaré le shérif du comté d'Orange. "Il faudra bien sûr que l'autopsie le confirme, mais je suis presque certain que l'enfant a été noyé par l'alligator", a-t-il ajouté.

Le garçon, originaire du Nebraska, avait été emporté par un alligator alors qu'il jouait non loin de sa famille vers 21h00 mardi (03h00 mercredi en Suisse) sur la plage d'un lac artificiel. Malgré les efforts frénétiques de son père pour l'arracher à la mâchoire de l'animal, l'enfant avait disparu dans les eaux.

"Le père a fait de son mieux, il a essayé de sauver l'enfant, en vain", a raconté le shérif. L'animal mesurait entre un et deux mètres de long, selon le quotidien local Orlando Sentinel.

Le drame a d'autant plus frappé les esprits qu'il s'est produit au coeur du domaine abritant le royaume féerique de Disney World, qui incarne l'insouciance et la joie de vivre pour les millions de touristes qui y viennent chaque année. C'est la première fois que le parc déplore un tel décès en 45 ans, selon la police.

Interdit à la baignade

Le lac artificiel est interdit à la baignade, ce qui est clairement indiqué par des panneaux, mais rien ne prévient les promeneurs de la présence d'alligators dans l'eau. Or ce bassin est relié à un lac naturel et les alligators, très répandus en Floride, peuvent franchir des langues de terre séparant des cours d'eau, ce qui pourrait expliquer comment l'animal a pu arriver jusqu'au lac de l'hôtel.

Cinq alligators ont été découverts dans les eaux du parc pendant les battues pour retrouver l'enfant. Le parc a fermé toutes ses plages donnant sur des lacs et lagunes.

Depuis 1948, 22 personnes sont mortes à cause de morsures d'alligators, selon les services de pêche et de protection de la faune de Floride. Ces attaques sont encore plus rares envers les enfants, d'après ses experts. Une seule attaque mortelle d'alligator avait été recensée en 2015, la première depuis 2007.

ATS