Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'écrivain Maurice G. Dantec est considéré comme l'un des grands auteurs francophones de science-fiction.

Editions Inculte

(sda-ats)

L'écrivain français Maurice G. Dantec, 57 ans, est mort à Montréal où il résidait depuis des années, a-t-on appris lundi auprès d'un de ses éditeurs français. L'auteur des "Racines du mal" était considéré comme l'un des grands auteurs francophones de science-fiction.

Maurice Dantec a succombé samedi soir à une crise cardiaque, a indiqué à l'AFP Jérôme Dayre, directeur des éditions Inculte. "Chaleureux, généreux, amical et humain, il aura marqué la littérature française de son oeuvre unique", ont précisé les éditions Inculte sur leur compte Facebook.

L'écrivain, né à Grenoble en 1959, était installé au Canada depuis 1998. Il avait écrit une douzaine de romans. Son premier roman, "La sirène rouge" (1993), avait reçu le Trophée 813 du meilleur roman francophone. Une de ses oeuvres les plus connues demeure "Les Racines du Mal" (1995).

"Babylon Babies" (1999), histoire d'un mercenaire qui doit escorter de la Russie à New York une mystérieuse jeune fille, a été adapté au cinéma par Mathieu Kassovitz sous le titre "Babylon A.D.", avec Vin Diesel et Mélanie Thierry. Son dernier roman, "Les Résidents", avait été publié par Inculte en décembre 2014.

ATS