Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Billy Graham à New York en 2005. George W. Bush a confié avoir arrêté de boire et "trouvé le chemin de Dieu" grâce à lui.

KEYSTONE/EPA/PETER FOLEY

(sda-ats)

L'influent prédicateur évangéliste américain Billy Graham est décédé à 99 ans, a annoncé mercredi sa famille à plusieurs médias étasunien. Il a été l'interlocuteur incontournable des présidents des Etats-Unis pendant plusieurs décennies.

Selon sa famille, William Franklin Graham Jr est décédé mercredi matin chez lui en Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis).

Il avait eu une révélation religieuse à 16 ans et, grâce à son charisme, sa voix de stentor et ses prêches fougueux, il avait très vite attiré les foules.

Des années 1940 au milieu des années 2000, il multiplie les prêches aux quatre coins de la planète, y compris en URSS et en Chine. Et même deux fois, en 1992 et 1994, en Corée du Nord.

De la reine Elizabeth - il est représenté dans la série "The Crown" sur Netflix - au pape Jean-Paul II, en passant par Mère Teresa, il rencontre tous les grands de ce monde.

Mais son influence est surtout importante auprès des présidents américains qu'il côtoie, sans exception, depuis Harry Truman jusqu'à Barack Obama. George W. Bush a même confié avoir arrêté de boire et "trouvé le chemin de Dieu" grâce à lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS