Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le professeur de sociologie Kurt Imhof est décédé dimanche matin à l'âge de 59 ans. Il a succombé à un cancer à l'hôpital universitaire de Zurich. Le Zurichois était connu pour son engagement en faveur de la qualité des médias et son caractère combatif.

Il avait présenté en octobre dernier la cinquième édition de ses annales "Qualité des médias". Dans cette série qu'il avait lui-même créée, il constatait que le niveau de la presse continuait de baisser. Il identifiait les racines du mal dans le fait que la mauvaise qualité était récompensée économiquement. La démocratie informée est en danger, avertissait-il.

"Nous perdons non seulement un scientifique critique et exceptionnel, mais aussi un ami, qui a accompagné et soutenu certains d'entre nous durant plus de la moitié de leur vie", a déclaré Mark Eisenegger, responsable adjoint de l'institut de recherche fög (Recherche sur le domaine public et la société) à l'Université de Zurich.

Débuts en bas de l'échelle

Kurt Imhof a fait un apprentissage de dessinateur en génie civil, avant de décrocher sa maturité. Il a ensuite étudié l'histoire, la sociologie et la philosophie à l'Université de Zurich, où il a obtenu son doctorat.

Il a poursuivi sa carrière académique en gravissant un à un les échelons menant à la fonction de professeur: assistant, maître de conférences, chargé de cours, ou encore chef de projet du Fonds national suisse. Il enseignait depuis 2000 les sciences du journalisme et la sociologie à l'alma mater zurichoise, où il dirigeait en outre l'institut fög.

Il choquait

Kurt Imhof, très présent dans les médias de façon générale, n'a jamais craint de participer au débat public, d'adopter des positions tranchées et de choquer. Mais son engagement lui a aussi valu de la reconnaissance.

Les professionnels du secteur des médias ont déploré la perte d'un gardien de la qualité. Un des responsables de la rédaction du quotidien de boulevard alémanique "Blick", Thomas Ley, a avoué qu'il "regrettera les réprimandes de Kurt Imhof", un "professeur aux cours grandioses".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS