Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Beat Feuz a bien limité la casse lors du slalom parallèle de Moscou. Lors d'une épreuve remportée par le Français Alexis Pinturault, le Bernois a été éliminé au stade des quarts de finale.
Le skieur de l'Emmental a évincé l'Autrichien Philipp Schörghofer en 8e de finale, avant de chuter au tour suivant contre le Suédois Andre Myhrer. Son bref voyage à Moscou lui a permis de récolter 30 points à la Coupe du monde.
L'autre bonne nouvelle pour Feuz est venue de l'élimination prématurée de Marcel Hirscher. A priori plus à l'aise dans cette discipline que le Bernois, l'Autrichien a aussi été stoppé en quart de finale, battu par Pinturault.
Corollaire, Hirscher a certes pris la tête au classement général, mais sans creuser des écarts. Avant les épreuves de Crans-Montana, dès vendredi, le Salzbourgeois compte 12 points d'avance sur Ivica Kostelic (blessé) et 52 sur Feuz. Avec deux super-G et un géant au programme, le Bernois semble en mesure de prendre le leadership sur le Haut-Plateau.
Dans la nuit moscovite, Pinturault a décroché la première victoire de sa carrière en Coupe du monde. Sur une rampe de 60 m de haut, dressée sur le parking du stade Loujniki du CSKA Moscou, le prodige de Courchevel (20 ans) s'est débarrassé de l'Allemand Felix Neureuther en finale.
Plus riche de 40'000 francs, Pinturault a conquis une victoire méritée, lui qui tournait autour d'un premier trophée depuis plusieurs semaines. Au vu de son talent, de nombreux autres succès devraient suivre lors d'épreuves plus prestigieuses que ce slalom parallèle, qui ressemble davantage à une exhibition qu'à une véritable course.
Dans la compétition dames, Julia Mancuso s'est imposée. Très à l'aise, l'Américaine a dominé facilement l'Autrichienne Michaela Kirchgasser en finale. Victorieuse en super-G à Garmisch (All), la skieuse de Squaw Valley a glané son deuxième succès de l'hiver, le septième de sa carrière.
Grandes dominatrices du circuit, Lindsey Vonn et Maria Höfl-Riesch ont dû se contenter de la petite finale, dont l'Américaine est ressortie victorieuse.
Aucune Suissesse n'était en lice dans la capitale russe. Seuls le top 15 au classement général de la Coupe du monde et un(e) skieur(euse) russe étaient sélectionnés.

ATS