Toute l'actu en bref

Carter Page était le conseiller en politique étrangère de Donald Trump pendant l'élection présidentielle (archives).

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

Des agents russes ont essayé d'orienter la campagne présidentielle de Donald Trump l'an dernier, en tentant d'influencer ses proches collaborateurs, affirme samedi CNN. L'ancien conseiller en politique étrangère Carter Page était notamment visé.

Selon la chaîne d'information, ces pratiques ont été évoquées lors d'une réunion du FBI l'été dernier, qui a par ailleurs lancé une enquête pour tenter de déterminer s'il y a eu "coordination" entre des proches de l'actuel président américain et des responsables russes pendant la campagne de 2016.

Il n'est pas clair si Carter Page était au courant ou non des tentatives de Moscou de l'utiliser, ont toutefois confié des responsables américains à CNN, sous couvert d'anonymat.

L'ancien conseiller a été surveillé par le FBI l'an dernier pour d'éventuels liens avec la Russie. Il figure dans une enquête plus large des autorités américaines sur les tentatives russes pour influencer la présidentielle américaine. L'intéressé a nié les faits, qu'il a qualifiés de "blague" la semaine dernière.

Plusieurs autres conseillers de Donald Trump ont été en contact avec des responsables ou agents russes, suffisamment fréquemment pour éveiller les soupçons des services de renseignement américains et européens, toujours selon CNN.

ATS

 Toute l'actu en bref