Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Telegram revendique quelque 200 millions d'utilisateurs dans le monde, ce qui en fait la neuvième application la plus utilisée (archives).

KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH

(sda-ats)

Le régulateur russe des télécommunications a annoncé lundi qu'il avait commencé à bloquer Telegram. En cause: le refus de la messagerie de laisser les services de la sécurité intérieure (FSB) avoir accès aux messages cryptés de ses utilisateurs.

Le régulateur Roskomnadzor a précisé dans un communiqué avoir informé les opérateurs de télécommunications russes du blocage de la messagerie. Et d'ajouter que le blocage faisait suite à une décision de justice rendue vendredi et reconnaissant que Telegram enfreignait le droit russe.

Le FSB avait demandé un accès aux messages cryptés que s'échangent les utilisateurs sur le réseau pour lutter contre le terrorisme. Telegram avait répondu qu'une telle demande enfreignait le droit à la vie privée des utilisateurs.

La société propriétaire de Telegram a été fondée par un Russe, Pavel Dourov, qui a quitté la Russie en 2014 et a plusieurs fois fait part de ses critiques à l'égard du Kremlin. Telegram revendique quelque 200 millions d'utilisateurs dans le monde, ce qui en fait la neuvième application la plus utilisée.

Elle est largement employée par les journalistes et les membres de l'opposition russe, mais également par la présidence russe pour communiquer avec la presse ou organiser des conférences téléphoniques avec le porte-parole de Vladimir Poutine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS