Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le légendaire tank T-34 utilisé par les Russes à la fin de la 2e Guerre mondiale a défilé sur la Place Rouge mercredi

KEYSTONE/AP/PAVEL GOLOVKIN

(sda-ats)

La Russie a célébré mercredi le 73e anniversaire de la victoire de l'URSS sur l'Allemagne nazie avec une parade militaire à Moscou. Les autorités en ont profité pour dévoiler les dernières innovations en matière de véhicules blindés ou d'avions.

"Notre peuple s'est battu jusqu'à la mort. Aucun pays n'a subi une telle invasion", a déclaré Vladimir Poutine dans un discours précédant la parade. Le président russe s'est ensuite recueilli devant la tombe du soldat inconnu en compagnie du président serbe Aleksandar Vucic et du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Vladimir Poutine et Benjamin Netyahu devaient s'entretenir dans l'après-midi et évoquer le retraît américain de l'accord sur le nucléaire iranien. La Russie s'est dite "déçue" par la décision de M. Trump tandis qu'Israël a dit "soutenir totalement" les Etats-Unis.

"Aujourd'hui est un jour férié qui l'a toujours été, l'est maintenant et sera toujours sacré pour chaque famille", a déclaré le président russe devant la foule, composée notamment de nombreux vétérans de la 2e Guerre mondiale (1939-1945). L'URSS, dont la Russie est l'héritière, a perdu près de 27 millions de personnes durant le conflit. La victoire de 1945 a été élevée au rang de mythe fondateur du patriotisme et de la grandeur russe.

Environ 1,6 millions de personnes reconnues comme des vétérans de la Seconde guerre mondiale vivent toujours en Russie, selon le ministère russe du Travail.

Plus de 13'000 soldats

Des défilés militaires ont eu lieu dans les autres villes du pays tandis qu'une cérémonie était organisée dans la base militaire russe de Hmeimim en Syrie, où Moscou soutient le président Bachar al-Assad.

De nombreuses nouveautés militaires russes ont été présentées durant le défilé, notamment les chasseurs de cinquième génération Su-57. Un véhicule blindé nommé "Terminator" ou des avions Mig-31 portant le missile hypersonique "Kinjal" ("Poignard") qualifié d'invincible en mars dernier par Vladimir Poutine, ont également été déployés.

Pour la première fois, des drones de fabrication russe ainsi qu'un robot démineur, utilisé à Alep et dans la cité antique de Palmyre en Syrie, ont été présentés. Au total, plus de 13'000 soldats ont défilé et 159 types de véhicules, parmi lesquels 75 avions, ont pu être aperçus, selon le ministère russe de la Défense

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS