Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cinéaste mexicain Guillermo del Toro avec entre ses mains le Lion d'Or obtenu samedi soir à la Mostra de Venise.

Keystone/AP/DOMENICO STINELLIS

(sda-ats)

Le jury de la 74e Mostra de Venise a rendu son verdict samedi soir: le Lion d'Or du meilleur film a été décerné à "The Shape of Water" du Mexicain Guillermo del Toro, long-métrage à la poésie fantasmagorique. Une coproduction suisse a obtenu le Grand Prix du Jury.

"Si vous restez pur et fidèle à votre croyance, à ce que vous croyez vraiment, - dans mon cas aux monstres -, vous pouvez faire tout ce que vous voulez", a déclaré le réalisateur mexicain en recevant son prix. Guillermo del Toro avait fait forte impression sur la lagune lors de la projection de "The Shape of Water", délicate fable d'amour entre une muette rêveuse et une étrange créature amphibienne.

Dans ce conte rétro superbement filmé, les seuls amis de la princesse (l'excellente Sally Hawkins) sont une collègue noire et un voisin gay. C'est une ode à la différence et un antidote contre le cynisme, a qualifié son réalisateur.

Le film, projeté la semaine dernière, avait été salué par les applaudissements et une salve d'éloges de la part des critiques. Le Mexicain y laisse à nouveau libre cours à sa passion pour les créatures fantasmagoriques, dans un univers visuel flamboyant.

J'ai 52 ans, je pèse plus de 110 kg et j'ai déjà fait plus de dix films", a-t-il encore dit, ajoutant aussitôt que cela ne l'avait pas empêché de faire "quelque chose de différent". Le réalisateur mexicain, qui vit aux Etats-Unis, a dédié son film à tous les "réalisateurs mexicains et latino-américains qui rêvent de faire quelque chose en forme de parabole, mais à qui on dit que ce n'est pas possible. C'est possible", a-t-il martelé.

La Suisse au palmarès

Le film "Foxtrot" du réalisateur israélien Samuel Maoz, coproduction de quatre pays, dont la Suisse, a pour sa part obtenu le Lion d'Argent Grand Prix du Jury, deuxième prix en importance du festival vénitien. Ce drame raconte la mort d'un jeune soldat israélien. Ce long-métrage est une coproduction israélienne, allemande, française et helvétique (Bord Cadre films).

L'autre grand vainqueur de cette 74e Mostra est le jeune réalisateur français Xavier Legrand qui a obtenu deux prix: celui de la première oeuvre et le Lion d'Argent de la meilleure mise en scène pour son premier long-métrage, "Jusqu'à la garde", qui traite des violences faites aux femmes.

Charlotte Rampling récompensée

Le jury de la Mostra a par ailleurs décerné la coupe Volpi du meilleur acteur au Palestinien Kamel El Basha pour son interprétation dans le film du Libanais Ziad Doueiri, "L'insulte". Le prix de la meilleure actrice est revenu à la Britannique Charlotte Rampling pour son rôle dans le film "Hannah", coproduction franco-belgo-italienne du jeune réalisateur italien Andrea Pallaoro.

Le film du Britannique Martin McDonagh "Three Billboards outside Ebbing, Missouri", qui avait reçu un accueil très enthousiaste de la critique pour ses dialogues ciselés, a de son côté reçu le prix du meilleur scénario.

La Mostra de Venise, plus vieux des festivals de cinéma, a aligné 21 films en compétition officielle pour le "Lion d'Or du meilleur film". Le jury international, présidé par l'actrice américaine Annette Bening, a décerné au total neuf autres prix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS