Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dominique Aegerter respire. Des examens menés au centre pour paraplégiques de Nottwil ont montré que le Bernois ne risquait pas la paralysie.

Aegerter, lourdement tombé dimanche lors du GP d'Aragon Moto2 après avoir été percuté à l'arrière par un concurrent, s'est rendu à Nottwil pour y passer des examens complets. Cela a heureusement permis d'écarter le risque d'une blessure permanente, qu'il s'agisse de paralysie ou de troubles neurologiques.

Le pilote bernois s'est cassé quatre vertèbres lombaires et une côte sur le côté gauche. Le poignet droit est blessé, de même que le métacarpe. Aegerter devra consulter un spécialiste en chirurgie orthopédique de la main pour ce problème.

Concernant les vertèbres, une opération ne sera certainement pas nécessaire. "Domino" va se rendre dans une clinique à Bad Ragaz pour y commencer sa rééducation. Selon toute vraisemblance, il ne pourra plus courir cette saison.

ATS