Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Caire - Le président égyptien Hosni Moubarak s'est inquiété dimanche soir de "nouveaux dangers" venant de la région du Golfe, dans une apparente allusion à l'Iran. Les ambitions nucléaires de Téhéran préoccupent plusieurs pays arabes.
M. Moubarak s'exprimait lors d'un discours à l'occasion de la "Nuit du destin", l'une des nuits de la fin du mois de jeûne sacré du ramadan, pendant laquelle le Coran fut révélé à Mahomet, selon la tradition musulmane.
"Notre célébration intervient alors que notre monde arabe et musulman fait face à des temps difficiles (...), entre ce qui se passe en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, au Liban, au Soudan, en Somalie, et de nouveaux dangers qui se profilent dans la région du Golfe et menacent la stabilité", a affirmé M. Moubarak, dans une apparente allusion à l'Iran.
Téhéran est soupçonné par les pays occidentaux et Israël de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert de programme civil. Des pays arabes, comme l'Arabie saoudite, s'inquiètent également du soutien de l'Iran chiite au Hezbollah libanais et au mouvement islamiste palestinien Hamas.
L'Egypte, très impliquée dans les pourparlers de paix entre Palestiniens et Israéliens, a reporté cette semaine une visite du chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, en réaction à des commentaires iraniens sur ces négociations.
Les rapports entre l'Iran et l'Egypte sont mouvementés depuis que Téhéran a rompu ses relations diplomatiques avec Le Caire en 1980, après la révolution islamique, pour protester contre la reconnaissance d'Israël par l'Egypte un an auparavant. Depuis, l'Egypte et l'Iran ne disposent plus que de sections d'intérêts dans leurs capitales respectives.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS