Toute l'actu en bref

L'entraîneur de Manchester United Jose Mourinho aurait préféré "échanger" le trophée de l'Europa League contre la "vie des victimes" de l'attentat de Manchester, a-t-il déclaré mercredi.

"Si on pouvait échanger, évidemment, la vie des victimes contre cette coupe, on le ferait immédiatement. Pas besoin d'y réfléchir à deux fois", a affirmé le technicien portugais, lors de la conférence de presse d'après match., qui a vu la victoire 2-0 de son équipe face à Ajax Amsterdam.

"Est-ce que cette coupe rend la ville de Manchester un peu plus heureuse ? Peut-être... Mais nous sommes venus seulement faire notre boulot", a-t-il ajouté.

Mardi Manchester United a annulé sa conférence de presse de veille de match à Stockholm, fait rarissime. Mourinho avait seulement confié sur Twitter que ses joueurs et lui avaient "un travail à faire", c'est-à-dire jouer la finale de l'Europa League, et l'emporter.

Impérative sur le plan émotionnelle, la victoire l'était tout aussi importante sur le plan sportif et financier pour le puissant club anglais. Incapable de se qualifier pour la Ligue des champions via le championnat, après une décevante 6e place en Premier League, ManU jouait tout simplement la réussite de sa saison sur ce match.

Le succès de la C3, pour la 2e fois de sa carrière d'entraîneur, lui permet de se qualifier pour la prestigieuse et lucrative C1 la saison prochaine.

"Hier, nous ne voulions pas essayer d'oublier des événements bien plus importants que nous. Mais le monde continue, ne s'arrête pas et nous devions faire notre travail", a expliqué le Portugais, lauréat pour la 2e fois de sa carrière de la C3.

"Pour moi, c'est le trophée le plus important de ma carrière car c'est le dernier", s'est-il félicité, même s'il reconnaît que "la Ligue des champions est plus grande que l'Europa League".

José Mourinho a aussi remporté deux Ligues des champions avec le FC Porto (2004) et l'Inter Milan (2010).

ATS

 Toute l'actu en bref