Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Moutier: autonomistes et antiséparatistes se disputent la mairie

Marcel Winistoerfer est contesté dans les urnes par Patrick Tobler pour la mairie de Moutier (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le week-end s'annonce une nouvelle fois tendu à Moutier (BE). Les citoyens élisent leurs autorités municipales, avec un duel particulièrement attendu pour la mairie entre le sortant, l'autonomiste Marcel Winistoerfer, et l'antiséparatiste Patrick Tobler.

L'affrontement entre les deux hommes intervient dans un contexte agité, trois semaines après l'invalidation du vote Moutier sur son rattachement au canton du Jura. Militants favorables au maintien de la cité prévôtoise dans le canton de Berne et séparatistes sont à couteaux tirés.

Dans ce contexte, les élections de dimanche apparaissent comme un excellent baromètre des forces en présence. Pour les autonomistes, ces élections doivent se transformer en plébiscite en faveur d'un transfert de la Ville dans le canton du Jura. Le camp adverse se montre lui plus discret.

"Cela va être compliqué de renverser les autonomistes qui sont au pouvoir depuis 30 ans. J'espère néanmoins réaliser un bon score, histoire d'envoyer un signal fort", remarque Patrick Tobler, interrogé par Keystone-ATS. "Si je dépasse les 40-45%, cela sera déjà une victoire", estime l'élu UDC de 34 ans, membre du Conseil de Ville.

Cette question du "bon score" préoccupe également son adversaire Marcel Winistoerfer. "Plus j'aurai de voix et plus cela me permettra d'avoir un levier pour trouver rapidement des solutions pour Moutier", relève le maire PDC de 61 ans.

Marcel Winistoerfer fait référence à l'avenir cantonal de Moutier, dont le transfert dans le canton du Jura a été annulé le 5 novembre par la préfète du Jura bernois. "J'espère que le résultat des urnes de dimanche montrera, encore une fois, l'envie des citoyens que Moutier devienne jurassienne", souligne le candidat de l'Entente jurassienne, groupement qui réunit le PDC, le Parti socialiste autonome (PSA), le Rassemblement des Prévôtois jurassiens (RPJ), le Rauraque et le PCSI.

Forte mobilisation attendue

Pour Patrick Tobler, la décision de la préfète va "renforcer la mobilisation des autonomistes" pour les élections de dimanche. "Mais je ne m'en inquiète pas. Je sens qu'il y a aussi beaucoup de monde derrière moi. J'ai même été épaté par tous les soutiens reçus durant cette campagne", note le président de l'UDC du Jura bernois.

Marcel Winistoerfer dit aussi s'attendre à une forte mobilisation pour dimanche, mais dans les deux camps. "Cette question de la mobilisation est à double tranchant. Il ne faut pas non plus oublier que j'affronte le candidat du plus grand parti de la région (ndlr: l'UDC). Cela n'aura rien à voir avec la précédente élection". Lors d'une élection complémentaire en juin 2016, Marcel Winistoerfer l'avait nettement emporté face à Francis Pellaton, un adversaire sans parti.

Incertitudes

Ces élections communales se déroulent dans un climat d'incertitude. Un groupement de citoyens a demandé de reporter les élections de dimanche, arguant que Marcel Winistoerfer et le Conseil municipal avaient exercé "une propagande officielle inadmissible" durant la campagne.

La préfecture du Jura bernois a toutefois retiré lundi l'effet suspensif de ce recours. Elle permet donc la tenue du scrutin, à moins qu'une éventuelle décision contraire ne soit prise d'ici la fin de la semaine.

D'autres recours sont encore pendants, au sujet cette fois-ci de l'annulation par la préfète du Jura bernois Stéphanie Niederhauser du vote du 18 juin 2017 sur le rattachement de Moutier au canton du Jura. Le Conseil municipal et plusieurs citoyens, appuyés par le mouvement "Moutier, ville jurassienne", ont déposé un recours auprès du Tribunal administratif du canton de Berne.

La question sera ensuite vraisemblablement portée devant le Tribunal fédéral, comme l'ont déjà laissé entendre les deux camps. A moins que les autonomistes ne retirent leurs recours s'ils obtiennent un net succès dimanche. Un tel scénario pourrait les inciter à demander une nouvelle votation sur l'appartenance cantonale de Moutier, plutôt que de se lancer dans une longue procédure judiciaire.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.