Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le ministre de l'Intérieur fédéral Horst Seehofer et le chef du gouvernement local Armin Laschet déposent des fleurs en hommage aux victimes.

KEYSTONE/AP dpa/MARCEL KUSCH

(sda-ats)

Le conducteur du véhicule qui a fauché des clients samedi à la terrasse d'un restaurant de Münster, dans le nord-ouest de l'Allemagne, causant la mort de deux personnes avant de se suicider, a agi seul. Il souffrait probablement de troubles psychiques.

"Nous savons maintenant qu'il n'y avait vraisemblablement qu'un seul assaillant, un Allemand", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie.

"Beaucoup de choses indiquent que la personne en question souffrait de troubles (psychologiques). Cela doit être soigneusement étudié", a poursuivi Herbert Reul, après avoir rendu hommage aux victimes, en présence du ministre de l'Intérieur fédéral, Horst Seehofer, et du chef du gouvernement local, Armin Laschet.

Pas de lien islamiste

Aucun lien n'a pu être établi avec la mouvance islamiste et le conducteur n'était pas un réfugié, a-t-il ajouté.

Le 19 décembre 2016, un camion lancé dans la foule avait fait 12 morts sur le marché de Noël de la Breitscheidplatz, à Berlin. Au volant se trouvait un Tunisien débouté du droit d'asile et radicalisé. Il a été tué quatre jours plus tard à Milan.

Contact avec l'extrême droite

D'après la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le conducteur de Münster, identifié sous le nom de Jens R., était âgé de 48 ans et vivait à deux kilomètres des lieux du drame. La ZDF indique quant à elle qu'il était en contact avec des militants d'extrême droite. On ignore s'il était lui-même militant, ajoute-t-elle.

Les deux victimes, de nationalité allemande, sont une femme de 51 ans et un homme de 65 ans.

Ville étudiante de 300'000 habitants, Münster est située à 70 kilomètres au nord de Dortmund. L'incident s'est produit devant le Grosser Kiepenkerl, un restaurant traditionnel situé dans un quartier où une foule importante profitait de la météo printanière.

"Tout le nécessaire est fait pour clarifier les faits et pour aider les victimes ainsi que leurs proches", a assuré samedi soir la chancelière Angela Merkel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS