Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Munich Re retrouve la voie de la rentabilité au 3e trimestre

De juillet à septembre, le réassureur établi à Munich, dont on voit à l'image le siège, a dégagé un bénéfice net part du groupe de 461 millions d'euros (529 millions de francs), dépassant le consensus d'analystes, contre une perte de 1,43 milliard d'euros l'an dernier (archives)

KEYSTONE/AP/DIETHER ENDLICHER

(sda-ats)

Le géant allemand de la réassurance Munich Re a fait état mercredi d'un bénéfice net au troisième trimestre positif en dépit des remboursements liés à d'importantes catastrophes naturelles. Le numéro un mondial du secteur a confirmé ses objectifs annuels.

De juillet à septembre, le groupe de Munich, dont le coeur de métier est d'épauler les assureurs contre les risques qu'ils encourent, a dégagé un bénéfice net part du groupe de 461 millions d'euros (529 millions de francs), dépassant le consensus d'analystes, contre une perte de 1,43 milliard d'euros l'an dernier.

Les rentrées de primes, l'équivalent du chiffre d'affaires dans le secteur de l'assurance, ont totalisé 12,8 milliards d'euros de juillet à septembre, soit une hausse de 4,2% sur un an, en étant tirées par la signature de gros contrats dans la réassurance, sa principale division, tandis que les effets de change ont peu pesé.

Remboursements conséquents

Le résultat d'exploitation (Ebit) s'affiche à 1,04 milliard d'euros, en tenant compte de remboursements au titre de catastrophes naturelles pour un total de 505 millions d'euros, avec le typhon Jebi début septembre au Japon et l'ouragan Florence dans le sud-est des États-Unis à la mi-septembre.

La tempête Michael aux États-Unis et le typhon Trami au Japon, survenus au mois d'octobre, devraient causer 350 millions d'euros de remboursements sur le quatrième trimestre, prévoit le groupe.

Munich Re, qui avait affiché une lourde perte entre juillet et septembre 2017 en raison des indemnisations pour 2,97 d'euros faisant suite aux ouragans frappant les Caraïbes et les côtes américaines, avait dû dans la foulée nettement abaisser sa prévision de résultat annuel.

Le groupe de Munich a cette fois confirmé sa prévision de résultats pour l'année 2018. Pour les entrées de primes brutes, il vise toujours entre 46 et 49 milliards d'euros pour l'année. Le résultat net doit lui se situer dans une fourchette entre 2,1 et 2,5 milliards d'euros, contre 375 millions d'euros l'an dernier.

En raison de ses bonnes performances après neuf mois, la filiale d'assurance primaire et d'assurance-vie Ergo voit son objectif de résultat relevé à "au moins 350 millions d'euros" contre une fourchette entre 250 et 350 millions d'euros auparavant.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.