Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray (no 3) n'a pas perdu son temps jeudi à Wimbledon. L'Ecossais n'a mis que 1h27' pour décrocher sa qualification pour les 16es de finale.

Programmé sur le court no 1, le vainqueur de l'édition 2013 s'est imposé 6-1 6-1 6-4 face au Néerlandais Robin Haase (ATP 73). Il n'a lâché que 17 points sur son service, ne concédant pas le moindre break.

Andy Murray, qui a toujours atteint au moins le 3e tour dans ses dix participations à Wimbledon, ne devrait pas non plus trembler en 16e de finale. Il se mesurera à Andreas Seppi (no 25), vainqueur en cinq sets du prodige croate de 18 ans Borna Coric (ATP 39) jeudi. Il se méfiera cependant de l'Italien, tombeur de Roger Federer au 3e tour du dernier Open d'Autralie et finaliste sur le gazon de Halle il y a quelques jours.

Une fois n'est pas coutume, le champion olympique 2012 n'est pas le seul Britannique à briller. James Ward (ATP 110) s'est en effet qualifié pour la première fois de sa carrière pour le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem, s'imposant en quatre sets jeudi face au Tchèque Jiri Vesely (ATP 46). Le Londonien de 28 ans a donc pleinement profité du forfait de dernière minute de David Ferrer (ATP 7), qu'il aurait dû affronter au 1er tour.

ATS