Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray (no 2) est à la peine en ce début de quinzaine à Roland-Garros. Il a de nouveau perdu deux sets au 2e tour, face au 164e joueur mondial Mathias Bourgue.

L'Ecossais, qui s'était retrouvé à deux points de la défaite face au qualifié Radek Stepanek (ATP 128) après avoir été mené deux manches à zéro dans un 1er tour conclu la veille, s'est imposé 6-2 2-6 4-6 6-2 6-3 en 3h34' face à l'invité français de 22 ans. Trop passif par moments, il a notamment connu un "trou" étonnant alors qu'il menait tranquillement 6-2 2-0, perdant alors huit jeux d'affilée pour se retrouver à 6-2 2-6 0-2.

Mathias Bourgue - qui jouait le deuxième match de sa carrière sur le circuit principal et affrontait pour la première fois un membre du top 50 ! - a conservé ce break d'avance jusqu'au terme de la troisième manche en pratiquant un tennis de très grande qualité. Le natif d'Avignon s'est même procuré trois balles de break dès le premier jeu du quatrième set. Un peu juste sur le plan physique, il n'a cependant pas tenu le choc face à un Andy Murray à nouveau plus agressif à l'échange.

Andy Murray ne devrait pas rencontrer les mêmes difficultés vendredi en 16e de finale: il retrouvera comme au 1er tour un joueur âgé de 37 ans, le géant de 2m11 Ivo Karlovic (no 27), qui a puisé dans ses réserves - et armé 41 aces - dans une rencontre remportée 12-10 au cinquième set mercredi face à l'Australien Jordan Thompson (ATP 94). Appelé à affronter Kei Nishikori (no 5) et Stan Wawrinka (no 3) en quart puis en demi-finale, le Britannique devra cependant se montrer bien constant que mercredi s'il entend aller loin dans ce tournoi.

ATS