Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray (no 3) a maîtrisé son sujet face à Nick Kyrgios (ATP 37) au 1er tour de l'US Open. L'Ecossais a dominé le bouillant Australien en quatre sets.

Vainqueur en 2012 à Flushing Meadows, Andy Murray s'est imposé 7-5 6-3 4-6 6-1 en 2h43' dans la "night session" de mardi. Un jeu de service catastrophique livré à 4-5 dans le troisième set lui a coûté cette manche, mais sa réaction fut tonitruante. Le vainqueur du récent Masters 1000 de Montréal sera opposé au Français Adrian Mannarino (ATP 35) au 2e tour.

"J'ai plutôt bien servi, mais cela a été un match difficile. J'ai dû beaucoup courir et défendre dans des conditions très humides", a souligné le champion olympique 2012, qui avait déjà battu Nick Kyrgios (20 ans) en quart de finale de l'Open d'Australie puis au 3e tour de Roland-Garros cette année. "Nick est un joueur imprévisible, un athlète incroyable, et je suis content de m'être sorti de ce match-piège", a-t-il ajouté.

Nick Kyrgios, qui a écopé de plus de 30'000 dollars d'amende et d'une suspension de 28 jours avec sursis pour avoir insulté Stan Wawrinka en plein match à Montréal, a par ailleurs reçu un avertissement pour obscénité verbale durant cette partie. Le grand espoir du tennis australien ne risque cependant rien: sa sanction s'applique dans les tournois organisés par l'ATP, alors que les tournois du Grand Chelem se disputent sous l'égide de la Fédération internationale (ITF).

ATS