Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Au bord de l'abandon jeudi au 2e tour, Andy Murray s'est rassuré en 16e de finale à Roland-Garros.
L'Ecossais (no 4), qui avait souffert de spasmes au dos et s'était retrouvé mené 6-1 4-2 face à Jarkko Nieminen, n'a pas semblé ressentir de gêne lors de son affrontement avec Santiago Giraldo (ATP 50) deux jours plus tard. Il s'est aisément imposé 6-3 6-4 6-4 face au Colombien. Signe que les choses allaient mieux pour lui, il a retrouvé un service digne de son rang (183 km/h de moyenne).
Demi-finaliste l'an dernier à Paris, Andy Murray se frottera en 8e de finale à un joueur bien plus dangereux, Richard Gasquet (no 17). Le Français a mis fin en quatre manches (6-7 6-3 6-0 6-0) au parcours du revenant Tommy Haas (34 ans), 112e mondial et issu des qualifications.
Adversaire désigné du Britannique en quart de finale, David Ferrer (no 6) a poursuivi son impressionnant parcours en écrasant Mikhail Youzhny (no 27) 6-0 6-2 6-2 au 3e tour. Il n'a ainsi perdu que 20 jeux dans ses trois premiers matches ! Son prochain adversaire, son compatriote Marcel Granollers (no 20), risque de souffrir: le vainqueur du dernier Open de Gstaad a déjà disputé quatorze sets, dont cinq samedi face à Paul-Henri Mathieu (ATP 261).

ATS