Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet de nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne avance. La Municipalité propose d'échanger 10'000 m2 (34 millions de francs) de terrain qu'elle possède à Malley contre les 25'800 m2 (33 millions) détenus par les CFF à côté de la gare.

La convention qui précise les termes de l'échange entre les trois parties (ville, canton et CFF) est signée, a annoncé mardi Grégoire Junod, le nouveau directeur lausannois de la culture. Elle sera soumise au Conseil communal début 2012.

La ville de Lausanne remettra aux CFF des terrains constructibles entre l'ancien abattoir et la ligne de chemin de fer. Les CFF consacreront la parcelle à des activités artisanales, du commerce et du logement, a déclaré François Gatabin, chef du trafic régional aux CFF.

Parole donnée

La ville disposera en échange de la Halle aux locomotives et de surfaces attenantes pour la réalisation du nouveau musée des Beaux-Arts. Et dans un avenir plus lointain, un pôle muséal qui réunira outre le MCBA, le musée de l'Elysée et le Mudac, a rappelé le municipal de la culture.

Sous réserve d'approbation du Conseil communal lausannois, la Municipalité cédera ensuite ces terrains au canton, conformément "à la parole donnée". Elle y ajoutera une somme de cinq millions de francs à titre de participation au projet, a précisé M.Junod.

Le différentiel de prix du m2 de la friche de Malley (3419 francs le m2) et à la gare (1295 francs le m2) dépend du potentiel constructible. Le terrain à la gare dispose d'une zone qui ne pourra être construite, a précisé M.Junod.

Etape décisive

Une fois cette "première pierre posée", un plan partiel d'affectation devrait suivre en 2012-2013. Un crédit d'ouvrage sera alors soumis au Grand Conseil.

Les partenaires se sont félicités d'avoir franchi une étape décisive. La conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon a qualifié cet échange foncier "d'extrêmement important", "car sans terrain, pas de musée".

ATS