Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une série d'environ 100 amas de pierres ont été découverts dans le lac de Constance près d'Uttwil (TG).

Service archéologique TG

(sda-ats)

De mystérieux amas de pierres ont été découverts en 2015 au fond de lac de Constance, près d'Uttwil (TG). Des nombreuses mesures effectuées montrent qu'ils ont été érigés par des hommes.

Ces amas de pierres ont été repérés lors de mesures de profondeur du lac. Ils sont situés entre Romanshorn (TG) et Bottighofen (TG), ont un diamètre de 15 à 30 m et se trouvent entre 3 et 5 m sous la surface du lac. Ils sont placés à distance assez régulière parallèlement à la rive, a indiqué mercredi le service archéologique du canton de Thurgovie.

Depuis leur découverte, les experts cherchent à comprendre leur origine. Plusieurs théories ont été proposées. Certaines évoquent des pierres déposées lors de la dernière période glaciaire, il y a environ 18'000 ans, d'autres une structure conçue par des humains et servant de système astronomique comme Stonehenge, en Angleterre.

Des plongées ont été effectuées à la demande du service archéologique pour essayer de mieux comprendre l'origine de ces amas. Des photographies ont été réalisées et des morceaux de bois se trouvant dans ces tas de pierres ont été remontés à la surface. Un radar à impulsions électromagnétiques placé sur un navire a aussi permis de déterminer les structures enfouies près de ces amas.

Pierres pas d'origine glaciaire

Les géologues peuvent désormais affirmer que les pierres d'environ 40 cm de long qui constituent ces amas ne proviennent pas de la période glaciaire. Ce sont bien des hommes qui les ont placées là. Il est possible que la zone dans laquelle les amas se trouvent aujourd'hui se situait au-dessus du niveau de l'eau lorsqu'ils ont été érigés.

De nombreuses questions restent toujours sans réponse. C'est maintenant aux archéologues de tenter de trouver des explications sur l'origine de ces amas et à quoi ils servaient.

Une datation au carbone 14 a été effectuée sur les morceaux de bois retirés des amas au fond du lac. Ils datent de 3600 à 3300 avant notre ère. Il est toutefois possible que ce bois provienne des habitations lacustres de l'époque et qu'il n'ait aucun rapport avec les amas.

De nouvelles plongées devraient avoir lieu l'hiver prochain pour examiner un de ces amas de pierres plus en détail. Une fouille sera notamment effectuée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS