Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Négationnisme: Mgr Williamson condamné en Allemagne

Ratisbonne - Le procès pour négationnisme de l'évêque catholique intégriste Richard Williamson s'est ouvert à Ratisbonne, dans le sud de l'Allemagne. L'accusé, qui s'est vu interdire de témoigner par sa communauté religieuse, est absent.
L'évêque britannique, qui réside actuellement à Londres, est accusé d'incitation à la haine raciale pour avoir publiquement nié l'existence des chambres à gaz nazies et contester le nombre de Juifs ayant péri dans les camps de concentration. Il avait tenu ces propos négationnistes, qui avaient été diffusés à la télévision suédoise le 21 janvier 2009 puis repris par la presse internationale, à Rastibonne.
Les déclarations de l'évêque avaient suscité un tollé dans le monde, d'autant plus qu'ils avaient été prononcés au moment où le pape Benoît XVI, qui est allemand, levait l'excommunication touchant quatre évêques de la Fraternité, dont l'accusé.
Le tribunal lui avait proposé de s'acquitter d'une amende de 12'000 euros dans le cadre d'une procédure simplifiée qui aurait clos l'affaire. Mais Mgr Williamson, contestant le chef d'accusation, a refusé de payer, ce qui a entraîné un procès. La justice allemande, compétente car l'interview s'est déroulée en Allemagne, n'oblige pas l'évêque à participer en personne à son procès.
Selon son avocat, Mgr Williamson, un membre de de la Fraternité Saint-Pie X, "serait volontiers venu, mais la Fraternité lui a conseillé de ne pas venir, et pour parler franchement lui a interdit de venir".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.